Trier et recycler


Entretien ménagerConserver des choses «au cas où» illustre un manque de confiance dans l’avenir. Cela peut aussi être une façon de se protéger. Bon à savoir, le désordre est héréditaire… Si tous vos ancêtres avaient tendance à empiler, vous risquez bien d’avoir hérité de cette habitude! Trier le superflu, c’est aussi apprendre à lâcher prise. Et c’est une façon de faciliter l’entretien ménager de votre demeure et d’amener des changements intérieurs. Faire de la place chez soi, c’est créer de l’espace pour laisser la nouveauté entrer dans sa vie.

Nous vivons souvent dans l’excès et les nombreux objets qui nous entourent en témoignent. S’interroger sur l’utilité de plusieurs d’entre eux porte à réfléchir.

Avoir un espace de vie agréable, certainement ça demande des efforts, l’entretien ménager en général prend entre 250 et 400 heures de travail par année peu importe le type de résidence que vous possédez, ces heures précieuses peuvent être diminuées jusqu’à la moitié si vous êtes bien organisé et vos aires sont bien préparées. Suivez nos conseils :

Avant de passer au recyclage, il est important de trier. C’est souvent l’étape la plus longue du procédé, puisque cela implique de se demander si chaque objet a bel et bien sa place et si on l’utilise réellement.

- D’abord, se fixer des objectifs réalistes et précis :

On ne passe pas une maison en entier au peigne fin en une matinée ! En délimitant des zones dans chaque pièce, on rend la tâche plus encourageante parce qu’on progresse plus rapidement.

- Ensuite, prévoir tout ce qu’il faut pour simplifier le tri :

Prévoyez, trois bacs et un sac : «déchets», «à recycler (= donner-vendre-offrir…)», «à réparer» et «en transit». Pour les deux derniers, fixez-vous un délai pour traiter ce qui s’y trouve.

- Toujours commencer le tri par les plus gros objets :

Ils libèrent instantanément de l’espace et donne au rangement un aspect beaucoup plus encouragent.

- Faire le tri en famille :

Si vous faites votre entretien ménager en famille, pourquoi ne pas consacrer ensemble un moment au tri du contenu des pièces communes. Une fois arrivé à celui des chambres, continuer à faire le rangement tous en même temps permet de faire en sorte que chacun contribue à cette activité. Même les tout-petits peuvent aider !

- Mettre de côté tout ce qui n’a pas servi depuis plus d’un an :

Qu’il s’agisse de vêtement, d’appareils électroniques ou d’accessoires de cuisine, la règle demeure : un objet qui n’a pas trouvé de place dans notre quotidien en douze mois ne le fera jamais.

- La boite « en attente » :

Il Peut être difficile de donner, de vendre ou de jeter certains objets, que ce soit parce qu’ils nous ont été offerts en cadeau, payés au prix fort, ou qu’ils possèdent une certaine valeur sentimentale. Pour éviter le déchirement que le tri représente. Il suffit de se créer une boîte « en attente » un an plus tard vous allez savoir quoi faire avec ces objets : si on en a eu besoin, l’objet ne sera probablement déjà plus dans la boîte. Mais si l’objet a accumulé la poussière pendant tout ce temps, il peut être donné ou vendu sans remords, puisqu’il a été maintenant prouvé qu’il ne nous est d’aucune utilité.

- Faire un tri rationnel dans ses souvenirs :

On a souvent des difficultés à se départir de cadeaux ou de souvenirs, et ce n’est absolument pas nécessaire de le faire. Toutefois, on peut se demander s’il est nécessaire d’en conserver autant : par exemple, est-ce bien pertinent de garder tous les cahiers d’école de nos enfants, alors que quelques cahiers ou pages choisis évoqueront tout autant de souvenirs ?

- Moins consommer pour moins ranger :

Faire le tri afin d’avoir moins d’objets à ranger signifie aussi qu’il faut éviter de faire l’acquisition de nouveaux articles superflus, sinon le travail sera à recommencer.

- Se départir des objets en double :

Il est rarement utile d’avoir un objet en double ou en triple. Après tout, qui a réellement besoin de six cuillères de bois de même taille, surtout quand on utilise toujours la même ?

- Se départir des objets obsolètes ou désuets :

Le vieux lecteur VHS qui accumule la poussière dans le garage depuis l’arrivée du lecteur DVD ne servira probablement plus, tout comme le lecteur de cassettes audio.
Dans cette logique, on peut aussi faire un tri rationnel dans les livres en mettant de côté ceux qui vieillissent mal : un guide de voyage vieux de vingt ans serait d’une piètre utilité quand on considère que certains guides sont réédités et améliorés chaque année ! Les ouvrages sur l’informatique et les nouvelles technologies ont aussi tendance à être rapidement dépassés et peuvent être donnés ou recyclés sans regret.

- Se débarrasser de ce qu’on tarde à faire réparer :

Malgré toutes nos bonnes intentions, il est possible qu’on remette toujours à plus tard le reprisage de certains vêtements, ou qu’on ne pense pas à amener quelques articles chez le réparateur. La question à se poser est la suivante : depuis le temps que ces articles attendent qu’on les remette à neuf, y a-t-il eu un moment où on les aurait utilisés s’ils avaient été en bon état ? Si la réponse est non, c’est qu’on peut s’en débarrasser sans crainte; si la réponse est oui, il suffit de passer à l’action.

- L’art de donner :

Ayez le grand cœur et donnez généreusement, les œuvres de charité sont nombreuses et il n’y a pas d’excuse pour entasser des boites inutiles.

N’oubliez pas que tout cela facilitera votre entretien ménager hebdomadaire ou bimensuel et vous fera gagner quotidiennement un temps précieux car en général une maison bien organisée nous fera épargner des va-et-vient inutiles.

© Tous droits réservés 2003-2013 Le Groupe Ménage-Pro. Blog Bon-à-savoir Trier, recycler et préparer avant chaque entretien ménager